Avant un chantier, vérifier l’assurance décennale

Avant un chantier, vérifier l’assurance décennale

Après cette période très particulière où les chantiers et travaux étaient à l’arrêt, où il était difficile de trouver un artisan même pour une intervention urgente… tout le monde a envie de revenir à une vie normale au plus vite.
Mais pour des travaux dans sa maison, un projet de rénovation etc… il vaut mieux ne pas se précipiter.

Pourquoi est-ce si important ?

Lorsque vous faites appel à une entreprise ou un artisan pour des travaux (construction, rénovation) chez vous, il y a toujours un risque.
Le risque d’un vice-caché, d’une malfaçon, d’un problème qui compromet la structure et rend le bâtiment ou l’ouvrage impropre à sa destination. Et cette garantie est valable dix ans.

Qu’est-ce que ça veut dire ?
Imaginez : après un mois de mars exceptionnellement chaud, vous vous dites que vous allez faire construire une piscine pour cet été.
Si, malheureusement, une fois la piscine achevée et les premières semaines à en profiter passées, vous vous rendez-vous qu’une fissure est apparue au fond du bassin ? Parce que la dalle en béton a bougé, parce que le ciment a été mal coulé, parce qu’un matériau était de mauvaise qualité… peu importe. La piscine avec une telle fissure est inutilisable, l’ouvrage est donc « impropre à sa destination ».

Dans ce cas, qui paie les réparations ? Qui est responsable ?
C’est l’entreprise qui l’a construite, et qui fait jouer sa garantie décennale. L’assurance décennale est donc primordiale et protège les clients de toute entreprise qui travaille dans le bâtiment.

Comment vérifier l’assurance ?

Logiquement, tout professionnel à qui vous feriez appel a souscrit un tel contrat.
C’est en effet obligatoire depuis une loi en 1978 (ça ne date pas d’hier donc, impossible de dire qu’on ne savait pas) : toute entreprise qui travaille dans le bâtiment doit obligatoirement avoir une assurance décennale. Qu’il s’agisse d’une grande entreprise de la construction ou d’un simple auto-entrepreneur qui viendrait refaire une partie de la menuiserie ou de la maçonnerie.

Sur tous les devis et factures, les références à cette assurance doivent figurer.
Vérifiez donc pour commencer les devis que vous transmettent les entreprises. Doivent apparaître clairement :

  • Le nom de l’assureur
  • Ses coordonnées
  • La couverture géographique

L’absence de ces mentions doit vous mettre la puce à l’oreille.

Demander l’attestation d’assurance

Avant de valider une prestation et qu’une entreprise commence les travaux, exigez de recevoir l’attestation d’assurance. C’est extrêmement important pour vous assurer que votre chantier sera couvert en cas de problème.

Demandez à l’artisan qu’il vous remette une copie de cette attestation, peu importe que cela lui prenne du temps, qu’il ne s’agisse que de petits travaux ou autre, il doit avoir une garantie.
Il peut facilement trouver en ligne la possibilité de souscrire une assurance décennale à moindre frais (tout le monde en a bien besoin après cette crise !) s’il rencontre aussi des difficultés. Vous pouvez même demander conseil à un courtier ou un conseiller.
N’oubliez pas qu’en tant que maître d’ouvrage, vous êtes aussi responsable et que vous devriez penser à prendre une garantie pour les travaux que vous allez commander.

Laisser un commentaire