Le travail non salarié en France : une émergence validée par l’INSEE

Home / Extensions bois / Le travail non salarié en France : une émergence validée par l’INSEE

Une étude de l’INSEE nommée « Emploi et revenus des indépendants » diffusé en 2015 vient faire un état des lieux sur les travailleurs indépendants en France.

 

Architecte, psychologue, artisans, agriculteurs…ou bien même des artistes ont tous en commun une activité professionnelle sans contrat de travail et sans lien de subordination à l’égard d’un donneur d’ordre. En France ils sont plus de 3 millions à travailler à leur compte; et les chiffres augmentent tous les ans avec une moyenne de 45000 créations d’entreprises tous les mois.

La renaissance du travail indépendant

Pendant plus de 40 ans, le nombre de personnes exerçants une activité non salariée ne cessait de diminuer. Depuis l’émergence du numérique et des différentes aides de l’état pour la création d’entreprise font que de plus en plus de salariés ou même de nouveaux étudiants diplômés désirent monter leur propre activité professionnelle.

On constate une progression de 26% de travailleurs indépendants, entre 2006 et 2011. Ceci principalement dans les domaines du service comme dans le design, dans l’informatique ou bien dans le conseil aux entreprises (gestion, développement).

Cette renaissance du travail indépendant modifie quelque peu le tissu économique où la tendance est à la diversification des formes d’emploi. Nicolas Sarkozy, pendant son quinquennat, met en place le statut d’auto-entrepreneur, qui aura un énorme succès de par sa facilité de mise en place et de gestion. Ce statut permet aux personnes intéressées de pouvoir exercer une activité principale ou secondaire sans s’embêter avec les formalités administratives, plutôt lourdes et obligatoires lorsque l’on est gérant d’une société ou d’une entreprise individuelle. Le professionnel non salarié ne paye donc des cotisations que lorsqu’il rentre du chiffre d’affaires. A contrario, s’il ne génère pas de chiffre, aucune charge ne lui sera réclamée. En 2011, les auto-entrepreneurs représentaient plus de 487 000 professionnels actifs en France.

L’habitation est également l’espace de travail des indépendants

Pour des raisons de coûts, la majorité des indépendants travaillent depuis leur habitation où il faut parfois accepter de partager le cocon familial avec son activité professionnelle.

Certains apprécie de travailler depuis chez eux et ils y trouvent même de nombreux avantages comme l’absence de déplacement où bien la possibilité d’exercer en tenue décontractée et en tong.

D’autres y voient par contre certains inconvénients, notamment les personnes qui ont des enfants. Ceci implique donc une organisation particulière afin de travailler en toute quiétude au sein même du la résidence familiale. Aussi, il est parfois difficile de séparer sa vie personnelle avec son activité non salarié.

Face à l’émergence du travail indépendant, de plus en plus de professionnels recherchent un bureau ou un local professionnel au centre-ville. Malheureusement la location d’un tel espace de travail est relativement coûteuse. A titre d’exemple, certains centres d’affaires à Nantes ou dans d’autres grandes ville, n’hésitent pas à faire facturer plus de 1000€ h.t tous les mois un simple bureau meublé de 10m2… voir parfois même plus petit !

Exercer son activité professionnelle depuis son jardin

Single House s’adresse aux professionnels qui désirent acquérir une annexe en bois dans leur jardin afin d’exercer leur activité en toute tranquillité et en dehors de tout contexte familiale. Rien de tel pour trouver l’inspiration s’il s’agit d’une activité artistique. Il s’agit également d’une solution idéale pour toute personne souhaitant accueillir des clients dans son local comme par exemple un psychologue ou un architecte.

En fonction de l’activité, il est possible de choisir la surface nécessaire du bureau indépendant, allant de 14 à 40m2. Il est également possible de choisir le type de toiture ainsi que les finitions intérieures/extérieures. Les annexes en bois que propose Single House sont également étudiées afin d’offrir d’excellentes performances thermiques et acoustiques. Ceux-ci par une isolation renforcée dans le plancher, les murs et sous la toiture.

Et vous ? Etes-vous un travailleur indépendant à la recherche d’une annexe en bois pour exercer votre activité depuis votre terrain ? Contactez-nous pour une demande d’étude et de devis.

Emploi et revenu des indépendants : téléchargez l’étude de l’INSEE 2015 ici.

Related Posts
Presse 2016 - studios et bureaux de jardinExtension bois